Espace Montmartre

 :: Les villes :: PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Espace Montmartre

Message par Dominique Strauss-Kahn le Mer 29 Mar - 18:25



C'est dans ce pavillon situé dans une rue discrète de la butte Montmartre que Dominique avait choisi de convoquer la presse.
L'endroit bénéficie d'un emplacement privilégié, à quelques minutes à pied de la place du tertre, et d'une vue panoramique sur tout Paris.
Une configuration en théâtre avait été mise en place pour recevoir la quelque cinquantaine de journaliste qui avait confirmé sa présence.




A 18 heures précises, ponctuel comme à son habitude, Dominique pris la parole



Mesdames, Messieurs, bonjour, et merci d'avoir répondu présent.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins car je sais que nombre d'entre vus sont sceptiques sur le but de ma conférence de presse.
Je suis comme vous le savez déjà puisque je l'ai déjà exprimé, très inquiet sur la situation actuelle de la France, mais encore plus concernant son avenir.
Chacun a tiré les conclusions du quinquennat de Monsieur Hollande, qui touchera à sa fin d'ici un peu plus d'un an, et qui s'avère, et je m'en désole, un échec. Nous étions nombreux au parti socialiste à être sceptique lors de sa victoire à la primaire en 2011, mais l'avions soutenu coûte que coûte, avec l'espoir du changement longtemps promis, tant attendu, et finalement jamais survenu.

Mais la plus inquiétant n'est pas là. En effet, le paysage politique est en train de changer profondément, et pas d'une façon que je qualifierai de positive.
L'extrême droite, déjà à un niveau inquiétant il y a quelques années, et plus forte que jamais, et semble désormais constituer l'un des favoris des échéances électorales à venir.
La droite traditionnelle aurait pu constituer un rempart et un moindre mal, dans le cadre d'un front républicain. J'emploi le conditionnel, car ce front républicain n'a plus lieu d'être, tant la droite se durcit, se radicalise, au point de frôler les extrêmes.

Le centre, qui aurait pu être l'alternative, ne le sera pas, car le centre a progressivement disparu, faute de leader et de loyauté de ses cadres envers les valeurs centristes humanistes et progressistes.

De son côté, la gauche, divisée sur le plan des idées comme sur le plan du bilan du quinquennat qui s'achève, est en bien mauvaise posture, et semble vouée à l'échec.

Je me refuse au fatalisme. Je refuse d'enterrer prématurément la gauche, la vraie gauche, fière de ses valeurs, porteuse d'ambitions et de projets d'avenir. Je refuse de croire que tout ceci est mort.
Un espoir est encore permis, mais, car il y a un mais, la gauche aura besoin pour se reconstruire et se recentrer sur ses vraies valeurs, d'un projet fort, et par conséquent d'un leader fort, déterminé, fier, sur de lui, et rassembleur. Orpheline de François Mitterand, la gauche a besoin d'un symbole, à l'instar de Léon Blum et de Jean Jaurès, pour se reconstruire, et repartir de bon pied
Je pense pouvoir incarner ce leader que la gauche cherche désespéramment depuis tant d'années.

Je sais avoir déçu des millions de français, qui, par le passé, voyaient en moi l'homme du changement, et je ne m'en excuserai jamais assez. Mais aujourd'hui, j'ai tiré un trait sur tout ça, et c'est en homme nouveau que je me présente devant vous, déterminé comme jamais à rassembler la gauche au service de la France, de tous les français, et ne les oublions pas, des étrangers vivant sur notre territoire.

C'est dans cette optique que j'ai pris une décision, car il est urgent d'agir tant les enjeux sont important :
Je serai candidat à l'élection présidentielle de 2017.
Je participerai bien entendu à la primaire de la gauche, que j'entends bien remporter.

Les axes clés de mon programme porteront sur les valeurs essentielles et historiques de la gauche, et seront présentés prochainement. Je parle d'axes clé car, comme je l'ai dit, j'ai bel et bien l'intention de rassembler toute la gauche, et il faudra pour ce faire convenir ensemble d'un programme commun.

Mesdames, Messieurs, je vous remercie.
avatar

Dominique Strauss-Kahn
Citoyen français

Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Montmartre

Message par Dominique Strauss-Kahn le Mer 26 Avr - 20:36

C'est de nouveau en cet espace Montmartre, lieu qu'il appréciait particulièrement, que Dominique avait choisi de recevoir les différentes équipes de campagne ainsi que les militants.

Un buffet, préparé par des jeunes chefs parisiens, avait été dressé.



Dominique pris la parole

Chers amis, chers collaborateurs, mesdames, messieurs,

Je tenais à vous remercier chaleureusement pour votre présence, ainsi que pour votre implication pendant la campagne.
Nous avons prouvé ensemble, malgré la difficulté qui caractérise le scrutin législatif pour les partis qui ne partent pas favoris, que nous n'avions pas dit notre dernier mot. Et ce soir, des dizaines de circonscriptions peuvent encore s'offrir à nous.

Alors bien sur, la lutte sera difficile, notamment dans les circonscriptions traditionnellement ancrées à droite, ainsi que dans les triangulaires, et nous ne ferons pas, bien que je l'aurai souhaité, 100 % de taux de réussite.

Mais je reste persuadé qu'avoir un groupe à l'assemblée nationale, et compter ainsi comme une force d'opposition sérieuse, est possible.
Restons mobilisés jusqu'au bout, car un groupe nous garanti aussi une présence dans les différente commissions, dont une à présider, et donc droit de regard sur tous les projets de loi qui nous parviendrons.

Ces cinq années dans l'opposition s'annoncent donc difficiles, mais pas impossibles. Nous devons tout faire pour stopper les hardeurs du Front National, pour limiter les dégâts.
Seul l'unité que nous avons réussi à bâtir nous permettra de faire face, de rester fort. J'en appelle à nos amis du parti écologiste, dont la rumeur dit qu'ils sont sur le départ.
L'heure n'est pas au renoncement. Je vous sais déçu par la tournure des choses, mais ce soir, tout n'est pas perdu, et nous pouvons encore espérer peser dans le débat pour les années à venir. Mais l'unité sera de mise. Cela ne sera as facile, nous serons mis à rude épreuve, mais je suis persuadé de notre capacité à faire bloc, pour tenir tête, main dans la main, aux nationalistes.  

Ce soir, plus que jamais, la gauche, dans son entièreté, a besoin de vous. Ne vous découragez pas, nos efforts et notre travail finissent toujours par payer.

Vive la République, et vive la France


Applaudissements du public
avatar

Dominique Strauss-Kahn
Citoyen français

Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Montmartre

Message par Nathalie Kociusko Morizet le Mer 7 Juin - 22:19

NKM est venue à la rencontre des Parisiens devant Montmartre dans l'après-midi.


Je suis une femme de terrain et Maire ou non, je ne cesserai d'aller à votre rencontre. Je considère que c'est uniquement en prenant en compte vos avis que nous ferons changer la Ville. En ce qui concerne les préoccupations des automobilistes, je remettrai la vitesse limite à 90km/h sur le périphérique, j'autoriserai l'accès aux Berges. Mais dans le même temps, il faut que nous ayions une vraie politique environnementale et nous réduirons le nombre de véhicule diesel dans la capitale tout en augmentant le nombre de pistes cyclables et piétonnes. Le vrai changement, c'est moi qui l'incarne.
avatar

Nathalie Kociusko Morizet
Citoyen français

Messages : 112
Date d'inscription : 16/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Les villes :: PARIS

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum