Gymnase Jean Jaurès

 :: Les villes :: PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gymnase Jean Jaurès

Message par Johanna Rolland le Lun 3 Avr - 22:12

avatar

Johanna Rolland
Citoyen français

Messages : 56
Date d'inscription : 25/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gymnase Jean Jaurès

Message par Johanna Rolland le Lun 3 Avr - 23:24

C'est dans un gymnase étonnamment comble (près de 2 000 personnes présentes) que Johanna Rolland avait choisi de tenir son premier meeting de campagne. L'objectif, en choisissant cette salle assez vaste, était clairement de marquer les esprits alors que Johanna était ouvertement considérée par les médias comme une candidate secondaire. Le public avait pris place très tôt dans le gymnase et les portes durent être fermées prématurément sans que toutes les personnes souhaitant accéder à la salle eurent pu le faire.

Johanna Rolland fit son entrée par le derrière de la salle, ce qui lui permit de prendre un bain de foule et de saluer de nombreux soutiens élus. Puis elle fit son entrée sur la scène avant de saluer à nouveau l'ensemble des personnes présentes.



Mes chers amis,

Quelle immense joie de vous voir aussi nombreux ce soir à mes côtés ! Oui, alors que beaucoup nous qualifiaient de secondaires, promettent à l'envi un score minime à ma candidature... Eh bien nous sommes là en nombre pour leur prouver que finalement, les idées que je porte, que nous portons, captivent et ce même au-delà des sympathisants de notre parti ! Je vous en remercie !

Bien. Certains me connaissent déjà et savent comment je fonctionne. Pour les autres, sachez que je ne suis pas adepte des discours rhétoriques. J'aime parler simplement et clairement. La langue de bois est un procédé qui m'est étranger, un procédé que je trouve détestable et méprisant pour les citoyens. Ce soir, j'ai décidé de vous réunir pour introduire mon programme visant à offrir une nouvelle voix au progrès. Mon projet pour la France, c'est d'abord celui d'une citoyenneté retrouvée. Je salue le travail qui a été effectué sur ce point sous la mandature du Président de la République. Mais ce que je souhaite, c'est procéder différemment. Je veux porter l'idée d'une société où femmes et hommes sont considérés de la même manière. Mettre fin aux discriminations sur tous les plans : en entreprise, au quotidien, dans les administrations. Je souhaite que notre politique de santé déploie une prévention d'ampleur, plutôt qu'elle ne se cantonne dans une stratégie purement palliative. Je veux que notre système de santé soit accessible à tous, qu'il soit universel et notamment pour les populations les plus sensibles. Je ferai du social la priorité de mon combat si je suis élue. Car c'est par le social que l'on conditionne le bien-être de tout un pays, n'est-ce pas ?

[Applaudissements]

Contrairement à ce que veulent faire croire certains cadres de la droite, non, faire de la justice sociale le cœur de son combat ne signifie pas être laxiste sur les sujets régaliens. Je suis pour un retour de l'autorité de l'État, oui je ne le cache pas. Mettons fins aux préjugés envers la gauche, ceux qui avancent que "gauche" et "laxisme" font bon ménage. Optons pour une gauche décomplexée et consciente des enjeux sécuritaires. Oui, nous devons éradiquer le terrorisme ! Ce terrorisme qui a trop souvent meurtri notre pays, gangrené notre société ! Je ferai de la lutte contre le terrorisme ma priorité en termes de politique intérieure. Nous expulserons systématiquement les prêcheurs radicaux. Nous prononcerons la dissolution des associations extrémistes et lutterons contre la radicalisation  tant sur internet qu'en milieu carcéral. En parlant de carcéral, je m'engage, si je suis élue, à créer 10 000 places de prison durant la mandature afin de lutter contre la surpopulation et d'offrir des conditions de détention dignes. Je créerai également 2 000 postes de policiers et gendarmes par an sur ces cinq années. L'intérieur ne peut pas fonctionner indépendamment de la défense. Je souhaite un renfort des moyens alloués à la défense de notre pays, dans le contexte que nous connaissons. C'est pourquoi l'objectif sera de porter le budget de la défense à 2% du PIB d'ici 2025 !

[Applaudissements et "Johanna présidente !"]

Et l'Europe, dans tout ça ? Contrairement à ses nombreux détracteurs, je reste profondément attachée à la construction européenne. Oui, l'Europe, la belle. Celle qui a contribué, par le passé, à rendre notre économie compétitive et plus juste. J'ai l'ambition d’œuvrer pour que l'Union Européenne soit plus transparente, plus juste et équilibrée sur le plan fiscal, vectrice d'un environnement économique favorable au développement des initiatives entrepreneuriales. Il ne faut pas que l'Union Européenne soit un poids, mais bel et bien un atout pour notre pays ! Et pas seulement pour les multinationales comme cela a tendance à être le cas aujourd'hui. Si je suis élue Présidente de la République, je m'engage personnellement à mettre tous les moyens nécessaires pour faire en sorte que Bruxelles assouplisse les règles qui, aujourd'hui, pénalisent la majorité de nos TPE et PME. Quitte à ce que l'on prenne davantage sur les multinationales ! Qui elles, s'en sortiront toujours quoi qu'il n'advienne ! Notre priorité, ce sont les TPE et PME, qui, je le rappelle, génèrent une grande part de l'économie nationale.

[Applaudissements]

L'économie, oui, l'économie peut être le fer de lance d'une politique de gauche, également. Ce qui nous différencie d'une droite prônant une course à la libéralisation toujours plus féroce, c'est que nous, nous assumons de souhaiter une économie plus compétitive sans qu'elle n'impacte négativement les classes populaires. Je crois en la valeur du travail. Je ne pense pas que la solution aux problèmes que nous connaissons, c'est à dire le chômage ou les mauvaises conditions de travail, passe par la réduction du temps de travail. C'est un raisonnement simpliste et utopique. Non. Je ne toucherai pas aux 35 heures, dans un sens comme dans l'autre. Mais ce que je souhaite par dessus tout, c'est encourager les heures supplémentaires par la défiscalisation. Comment vais-je procéder ? Ce que veulent les Français, ce sont de meilleures conditions de travail et un dialogue renforcé, pas travailler moins. Ce serait mal les considérer que de penser cela. Au fond, que vous travailliez 35 ou 35 heures par semaine, si les conditions de travail sont mauvaises, vous serez quoi qu'il arrive frustré. Aussi, je m'engage à renforcer encore davantage la présence syndicale en milieu professionnel, en généralisant le chèque syndical. L'un de mes engagements sur le travail sera également de donner davantage de moyens et d'instaurer des règles afin que chaque personne travaillant dans son entreprise depuis un certain temps puisse bénéficier, si elle le souhaite, d'une formation continue lui permettant d'évoluer. Et ce, sans distinction de poste : de l'ouvrier au cadre supérieur.

[Applaudissements]

L'entreprise m'importe beaucoup, je suis consciente de ce qu'elle représente pour notre économie mais, contrairement à certains, je ne suis pas adepte de ce manichéisme visant à stigmatiser notre service public. Refusons les potions et autres purges anti public proposées par la droite. Je ne suis pas pour une rationalisation du public ; je suis pour son optimisation. Aucun poste de fonctionnaire ne sera supprimé sous ma présidence, je m'y engage. Comment allons-nous donc optimiser notre service public pour le rendre plus efficace ? En réinvestissant dans le public sur les territoires les plus fragiles. En généralisant sa notation par les usagers. En remettant en cause les méthodes organisationnelles, quitte à former aux techniques de management qui fonctionnent dans le privé. Oui, il faut remettre en cause l'ordre établi. Le succès passe par la remise en cause des méthodes de travail, et certainement pas par la suppression des postes !

[Applaudissements]

Comment évoquer son projet présidentiel sans aborder le thème, primordial, de l'environnement ? Je vais parler sans aucune langue de bois. Ce que je souhaite porter, c'est une écologie responsable, réaliste et au plus proche des enjeux environnementaux à venir. Tout d'abord, je mettrai fin au flou qui subsiste autour de la fiscalité écologique. Ainsi, je m'engage à définir dès le début du quinquennat, si je suis élue, les orientations générales des politiques fiscales pour les entreprises de certains domaines tels que l'énergie ou le logement. Quid de la question du nucléaire ? J'assume de prôner la continuité de ce qui a été mené depuis 2012, à savoir le maintien de la filière nucléaire tout-en investissant pour faire progresser les énergies renouvelables. L'objectif : parvenir d'ici 2025 à un mix énergétique 50-50. N'entretenons pas l'utopie d'une disparition totale du nucléaire à court ou moyen terme. Vous savez comme moi que c'est impossible. En termes de développement durable, je veux être la Présidente de l'économie circulaire ; c'est pourquoi je prioriserai les aides de l'État vers les projets de création d'entreprises pouvant conduire à la transformation écologique. Je m'engage également à favoriser la rénovation thermique d'un million de logements et bâtiments publics a minima par an, soit cinq millions sur le quinquennat. Effectivement, les économies d’énergie à attendre d’une rénovation thermique des logements et bureaux existants sont considérables. Enfin, une mesure qui me tient particulièrement à cœur : j'organiserai une Grande Conférence Environnementale d'ici la fin 2017, afin d'établir une feuille de route dans la continuité de la COP 21.

[Applaudissements]

Oui, mes chers amis. J'ai beau être une femme, j'ai beau être considérée comme une personnalité secondaire, cela ne m'empêche pas d'incarner le porte-voix d'un projet de progrès, en rupture avec les méthodes préétablies par notre famille politique. Ce projet, je compte sur vous pour le porter haut et en couleurs ! Déjouons les pronostics, ne tombons pas dans le piège des sondages ! Nous devons aborder cette primaire de la gauche avec énergie et envie. Point besoin de Rolex, d'expérience du Sofitel ou de poncifs collectivistes pour intéresser les Français ! Notre projet, c'est le rassemblement, pas la segmentation. Assumons nos différences, dans le respect des règles bien évidemment, pour aller jusqu'à la victoire ! Pour le progrès, pour un renouveau politique, merci à tous ! Vive la République, vive la France !

Johanna salua longuement les personnes présentes qui l'acclamèrent. Alors qu'elle descendait de la scène, sous les "Johanna Présidente !", l'affiche de campagne fut dévoilée sur les écrans de la salle et distribuée en nombre à la sortie de la salle.

avatar

Johanna Rolland
Citoyen français

Messages : 56
Date d'inscription : 25/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gymnase Jean Jaurès

Message par Nicolas Dupont-Aignan le Dim 23 Avr - 0:36



Meeting de Souveraineté & Traditions

Mes chers compatriotes,

Merci à vous ! Oui, merci à vous d'avoir rempli ce gymnase pour notre grand rassemblement de campagne. Votre présence en masse ici vient confirmer le score historique réalisé par Souveraineté & Traditions lors du scrutin présidentiel : je ne peux que m'en réjouir !

[Ovation]

Nous entrons dans une nouvelle ère politique pour notre pays. Un changement radical et historique s'est opéré dans les urnes, avec l'accession du Front National à la tête de l'État. Souveraineté & Traditions a pris la responsabilité d'apporter son soutien à Marine Le Pen lors du second tour. Aujourd'hui, je ne peux qu'affirmer que nous sommes fiers de cette décision. Notre alliance politique fait désormais partie du grand paysage politique de notre pays. Il nous appartient de transformer l'essai dès dimanche dans les urnes. Il est de notre responsabilité de donner une majorité souverainiste et nationale à Marine Le Pen.

[Applaudissements]

Car oui, il y a bel et bien danger. Nous devons nous mobiliser pour éviter la cohabitation, qui serait un désastre car elle bloquerait le pays. Peut-on imaginer une seule seconde Marine Le Pen devoir gouverner avec ceux qui s'opposent à son projet, ceux qui ont échoué pendant quarante ans et ont été exfiltrés du pouvoir par le peuple français ? L'ensemble de nos députés élus garniront le groupe parlementaire de la majorité, je vous en donne ma parole. Avec le Front National, nous avons des différences sur certains points. C'est pour cette raison que nous avons pris la décision de présenter notre propre liste. Il nous faut faire valoir précisément notre vision de la France, de la société, du travail ou encore des institutions. Notre projet législatif se doit d'être représenté sur les bancs de l'Assemblée Nationale. Pour autant, ces différences ne remettent pas en cause ce qui nous unit au Front National : l'intérêt de proposer un autre modèle de société et de gouvernance pour notre pays, la volonté de lui rendre son indépendance et sa souveraineté, celle de mettre fin aux politiques absconses de la gauche comme de la droite.

[Applaudissements]

Alors oui, chers amis, je vous le demande solennellement. Dimanche, allez tous voter. L'enjeu de ce scrutin est majeur. Il ne faut surtout pas s'abstenir en pensant que finalement, tout est déjà acquis et que les élections législatives sont secondaires. C'est faux ! Continuons sur notre lancée, faisons perdurer la dynamique qui fait la force de Souveraineté et Traditions. Qui ici aimerait que la France doive subir un Premier Ministre des Républicains ou du Parti Socialiste ? Personne ! Dès maintenant, je vous appelle à la mobilisation générale. Faites tout ce qui est en votre mesure pour soutenir le candidat Souveraineté et Traditions de votre circonscription. Car oui, à côté du Front National, doit marcher une réelle force politique pour défendre notre Nation, sa culture, ses terroirs, son histoire et son indépendance. Dimanche, allez voter nombreux ! Je vous remercie !
avatar

Nicolas Dupont-Aignan
Citoyen français

Messages : 72
Date d'inscription : 25/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gymnase Jean Jaurès

Message par Philipe de Villiers le Dim 23 Avr - 2:31

Philipe prit la parole à la suite de Nicolas Dupont-Aignan.


Mes chers amis.
Mes chers compatriotes,
Merci à vous d'être venu si nombreux pour dire à quel point vous êtes determiné à gagner ces élections législatives pour que le souverainisme à qui on a toujours refermé les portes du pouvoir, prenne sa légitime place dans le paysage politique français! Lors du dernier scrutin présidentiel, vous avez lancé un message en donnant à Nicolas Dupont-Aignan 6% de vos suffrages. Recommencez!


Applaudissements

Vous avez également lancé un message de ras-le-bol en dégageant ceux qui depuis des décennies nous emmènent dans le même mur. Par exemple, avec M.Macron on marche, mais droit dans le mur! Vous avez dit aux élites de ce pays que vous ne vouliez plus d'eux alors ce n'est pas en votant pour Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, François Fillon, François Bayrou ou Marie-Georges Buffet que nous allons renouveler l'échiquier politique! Dites-leur une bonne fois que vous ne voulez plus d'eux! Vous avez gagné une bataille mais pour gagner la guerre, il reste l'ultime scrutin, celui des législatives!

Applaudissements

Comme l'a dit Nicolas avant moi, il faut que dimanche, vous votiez pour les candidats de Souveraineté et Traditions pour éviter la cohabitation. Revoulez-vous des éléphants du PS ou de Les Républicains au sein du gouvernement?

La foule lança un énorme "Nooooooooooooon!"

Les éléctions législatives sont les éléctions les plus importantes pour le pays, elles fixent la ligne politique pour les années à venir. Ne manquez pas cette occasion de donner à votre pouvoir d'achat, à votre sécurité, à votre indépendance une majorité partiote et souverainiste. Vous avez rendez-vous avec les urnes et dimanche vous avez une occasion exceptionnelle de redonner à la France son indépendance et sa souveraineté. Vous pouvez vous libérer des traités européens, sortir d'une monnaie qui nous tue depuis des années, l'euro! Vous avez l'opportunité de dire à Jean-Claude Juncker que vous ne voulez plus qu'il dirige votre pays, que vous ne voulez plus qu'il nous impose ses règles européennes à la noix!

Huées de la foule

Ne manquez pas la chance que vous avez de pouvoir choisir des députés souverainistes! Pensez à tous ces gens à qui l'on impose la dictature communiste en Asie! Vous pouvez redevenir maître de vos frontières avec un seul bulletin : Souveraineté & Traditions! Dimanche, allez voter en pensant à vos enfants qui demain seront peut-être dominé par le totalitarisme islamique, évitez cela!
Vive la République! Vive la France!


Philipe, Nicolas et le public entonnèrent la Marseillaise.
avatar

Philipe de Villiers
Citoyen français

Messages : 118
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Les villes :: PARIS

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum