Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Martin Weil le Mar 4 Avr - 19:06

avatar

Martin Weil


https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Laurent Wauquiez le Mer 5 Avr - 18:20

Afin de préparer le débat et soutenir Bruno , Laurent arriva en avance , il fut interpeller par un journaliste .

Reconnaissez vous Mr Retailleau dans "Bruno Retailleau , le politique joyeux " qui était la une du  journal satirique d'hier ?

« J’aurais plutôt choisi le terme de politique heureuse. C’est une manière d’être, un rapport au monde, un rapport aux autres, à la vie, qui ne soit pas de déprime. On ne peut rien faire de positif, de concret, sans un minimum d’enthousiasme, d’allégresse et de bonheur partagé.

Dans une situation difficile, il faut donner du punch aux gens. Comme Bruno , je suis un optimiste inoxydable. Ce n’est pas la joie pour la joie, mais pour agir. C’est le bonheur pour transformer. C’est l’enthousiasme pour faire avancer ses convictions.

L’enthousiasme, ce n’est pas une posture, c’est un tempérament. C’est une façon d’être par rapport à la vie. »

Laurent ne souhaita pas répondre aux questions supplémentaires .
avatar

Laurent Wauquiez

Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Bruno Retailleau le Mer 5 Avr - 20:46

bruno retailleau arriva pour le débat du second tour.
avatar

Bruno Retailleau


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Nathalie Kociusko Morizet le Mer 5 Avr - 21:00

NKM vient d'arriver sur le plateau de TF1.
avatar

Nathalie Kociusko Morizet


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Martin Weil le Mer 5 Avr - 21:02

Je vous invite à nous rejoindre pour le débat du second tour sur wewantchat.com avec le code suivant: GC1FsSwO

A tout de suite.
avatar

Martin Weil


https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Nicolas Sarkozy le Mer 5 Avr - 21:13

Nicolas sarkozy fait acte de présence pour soutenir NKM.
avatar

Nicolas Sarkozy

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Guillaume Peltier le Mer 5 Avr - 21:24

Peltier Arrive au studio et salue son ami bruno retailleau.

_________________
Guillaume Peltier
avatar

Guillaume Peltier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat 2nd tour de la primaire de la droite

Message par Martin Weil le Mer 5 Avr - 23:15

TF1: Mesdames, Messieurs, bonsoir et bienvenue à ce débat du second tour de l'élection de la primaire de la droite. Ce soir, les deux qualifiés du premier tour sont présents à savoir Bruno Retailleau et Nathalie Kosciusko-Morizet. Bonsoir à vous deux.  Quels candidats êtes vous?

Retailleau: Mes Chers Concitoyens, je suis avant tout le candidat qui souhaite une alternative nouvelle, face aux problèmes que vous subissez au jour le jour, j'apporte les solutions utiles et nécessaires pour le redressement de notre pays. Mais également, je souhaite un apaisement des citoyens et une France forte durable pour qu'enfin, vous croyez en votre avenir et potentiel pour notre pays.

NKM: Merci à vous Monsieur Weil pour l'organisation de ce débat. Je tiens à saluer mon adversaire et ami Bruno Retailleau. J'ai effectivement recueilli 34% des suffrages au 1er tour et j'en remercie encore tous les Français. Mon objectif ce soir et lors de ce second tour est de rassembler tous les Français autour d'une candidature modérée pour pouvoir l'emporter lors de l'élection présidentielle. Je veux incarner cette alternative tant attendue par les Français.

TF1:  Le premier thème de cette soirée sera l'éducation nationale. Madame Kiscusko-Morizet, que proposez vous?

NKM: Notre éducation nationale a été laissé à l'abandon ces 5 dernières années. Cela n'est plus possible. Lorsque j'entends que des enfants entre en 6e sans savoir ni lire ni écrire, il y a clairement un problème. Je souhaite dans un premier temps favoriser les apprentissages fondamentaux dès la primaire. Je suis également partisane du maintien du collège unique. Une fusion avec le lycée ne fera qu'accentuer le décrochage scolaire et les problèmes pour les enfants. Enfin, je proposerais plus d'autonomie pour les chefs d'établissements et les directeurs d'université. Les universités doivent par exemple avoir la possibilité de choisir leurs étudiants ce qui n'est pas le cas aujourd'hui et a tendance a les tirer vers le bas.


Retailleau: L'éducation de notre pays n'a jamais été aussi mal dégradée et oubliée. L'éducation de nos enfants doit redevenir une priorité absolue, pour cela, je souhaite que soit mis en place que les entreprises qui emploient désormais un stagiaire soit rémunérés comme il se doit, ensuite, je souhaite une augmentation des effectifs des enseignements et leurs augmentations de salaire, je souhaite mettre relancer l'apprentissage en fusionnant le contrat d'apprentissage et professionnalisation


TF1:Puisque la question est posée dans le public, comment comptez-vous lutter contre le décrochage scolaire?

Retailleau: Je souhaite contrer le décrochage scolaire par l'insertion des jeunes par le travail plutôt que l'assistanat mais également de permettre aux jeunes d'acquérir dès le lycée des compétences indispensable à une véritable insertion professionnel. Il faut faire confiance au jeunes et leurs donner les moyens de réussir. je suis également pour une expérimentation de l'uniforme scolaire, sur la base du volontariat.

NKM: En ce qui me concerne je souhaite que dans tous les cursus et ce dès la primaire il y ait l'organisation de module d'aide à l'apprentissage. C'est en accompagnant mieux les élèves que nous lutterons contre ce décrochage. Je souhaite mettre en place une prime nationale pour toutes les entreprises qui prendront des apprentis et qui les emploieraient après leurs scolarités.

TF1: Parlons maintenant d'écologie. Quelle sera votre politique énergétique si vous êtes élu Président?

NKM: J'ai été Ministre de l'Ecologie pendant plusieurs années et j'ai toujours été attachée à ces questions environnementales. Nous sommes au XXI e siècle et il est urgent de s'emparer de ces problématiques. Je souhaite évidemment le développement des énergies durables ainsi que le retour des primes à l'achat pour les panneaux photovoltaïques et les éoliennes. Toutefois, notre énergie est indépendante à 75% du nucléaire. Sortir de cette énergie comme le suggère les écologistes n'est donc pas possible, elle n'est même pas envisageable. Non seulement cela entraînerait des hausses inexorables des prix de l'électricité et notre pays devrait importer en masse alors que nous sommes les premiers fournisseurs d'électricité aujourd'hui principalement en Belgique et en Allemagne.


Retailleau:  Il est urgent pour notre pays, pour notre planète d'être responsable quand les enjeux sont si important pour cela, je souhaite avant tout le développement de l'éolien en mer et les biotechnologies marines, nous devons davantage soutenir et encourager les grands projets d'énergie propre.
Je souhaite que soit doubler d'ici à l'horizon 2022 la production de l'énergie renouvelable. Je suis favorable à la fermeture de quelques centrales nucléaires en fin de vie, mais le maintien de quelques centrales qui seront définis et déterminés.


NKM: Que pensez-vous de Fessenheim Monsieur Retailleau? Puisque les socialistes veulent la fermer. Je pense au contraire qu'il nous faut un véritable audit car fermer des centrales en fin de vie ne sera pas la solution.

Retailleau: Pourquoi cela ? Le nucléaire représente et il faut le dire, pour ne pas se voiler la face, une production importante dans la consommation mondiale et elle a toujours participé au bien-être. Il faut simplement mieux les encadré drastiquement. Que veux-tu dire par Fessenheim?

NKM: La centrale de Fessenheim, qui alimente une grande partie de l'Allemagne et du bassin alsacien.  Et que Madame Royal veut fermer aujourd'hui, privant la région de nombreux emplois et entraînant un manque d'électricité évident.

Retailleau: Mettre les moyens pour les centrales en fin de vie qui peuvent resservir, on ne mettant en danger personne. Si Fessenhein peut continuer de prospérer qu'ils ont soit ainsi, je souhaite juste diminuer le nombre de central nucléaire. De plus, il ne t'a pas empêché que les Allemands souhaitent la fermeture de la centrale suite à des incendies qui peut devenir dangereuse pour la population à tous moment, donc là encore nous mettrons en œuvre une politique de bon sens et de responsabilité.

TF1: Et parlons maintenant de notre système de santé. Quelles évolutions notamment en ce qui concerne la retraite?

NKM: Les Français ne sont pas dupes. Nous vivons de plus en plus tard et notre système de sécurité sociale ne peut pas assurer cela tout seul. Je propose donc l'âge de départ à la retraite à 65 ans, pour rappel la plupart de nos voisins y sont déjà voir même 67 ans pour l'Allemagne et la Belgique. je souhaite également réformer l'aide médicale d'état et faire de la dépendance une priorité. Aujourd'hui 900.000 Français souffrent d'Alzheimer soit l'un des taux les plus élevés d'Europe.


Retailleau: Je souhaite accompagner les projets de maison de santé, en accordant un bonus financier supplémentaire dans les territoires où la densité médicale est particulièrement faible, soutenir les expérimentations télémédecine, favoriser d'avantages les collaborations entre les médecins libéraux et hôpitaux, je trouve cela indispensable, mais également la création d'un guichet unique pour les territoires dans l'accès à la santé pour tous. Je suis favorable comme Nathalie de l'âge de départ à la retraite à 65 ans, comme vous le constaterez personnes est oubliés, les vraies solutions aux problèmes sans poser tant dans la mobilité et l'accès au soin pour tous. Je souhaite également et c'est très important pour les personnes handicapées, la création d'un "Plan Ambition Réussite Handicap", afin de lutter contre le chômage et l'accès au soin des personnes en situation de handicap.

TF1: Lors du dernier débat nous en avons très peu parlé. Aujourd'hui, avec la crise en Syrie, ce sont des milliers de migrants qui arrivent sur les côtes européennes. Quel est votre point de vue la dessus et sur l'immigration en général?

NKM: Ces milliers de migrants sont dans une détresse incroyable et il est de notre devoir de les accueillir car la France a toujours été une terre d'accueil. Maintenant, nous ne pouvons pas recevoir tout le monde et c'est normal. Je proposerai des objectifs fixés et votés chaque année par le Parlement. Dans le même temps je souhaite réduire le regroupement familial. Il faudra une vraie réforme du droit d'asile car actuellement la législation est beaucoup trop vague. Enfin, contrairement à certains extrêmistes, je maintiendrai le droit du sol. Une personne née sur le territoire est avant tout Française.

Retailleau:  La France ne peut accueillir tout le monde comme le prétend sans cesse les socialistes, je suis pour un accueil, mais maitrisé et coordonné avec nos partenaires européens, chaque an le Parlement devra définir et fixé le nombre de migrants que notre pays pourra accueillir sans condition, ses personnes devront être enregistré obligatoirement. N'oublions pas que des terroristes pourront bien, c'être engouffré et profiter de cela pour pouvoir commettre des attentats. Nous devons être vigilants pour cela, je prévois l'augmentation des effectifs et moyens du renseignement, l'apaisement d'un peuple passe par se savoir rassurer.

NKM:  Evidemment, nous le savons malheureusement, des terroristes se sont glissés dans ces migrants. Mais ce n'est pas une raison d'abandonner nos valeurs pour cela. Je ne vois pas pourquoi il faudrait ficher tous les étrangers qui arrivent sur notre territoire. C'est une atteinte évidente à la liberté pour moi. Les services de renseignement sont suffisamment compétents pour déceler d'éventuels terroristes et je souhaite par ailleurs la création d'une NSA à la française pour cela.


Retailleau:  Les services de renseignements et policier, sont débordés et dépassés par les évènements, faisant leurs confiances donnant leurs les moyens avant de vouloir, tricher, voir, copier sur d'autres nations.

NKM: J'assumes Monsieur Retailleau de copier ce qui fonctionne chez les autres nations. Ce que vous voulez faire, c'est ficher les migrants. Ceci n'est pas respectueux des valeurs de la France. Nous ne sommes pas dans un état policier. Nos services de renseignements doivent avoir plus de moyens pour contrôler les arrivées sans pour autant les ficher. Et je tiens à rappeler que policiers et services de renseignements n'ont pas les mêmes missions.


Retailleau:  Ai-je employé le terme fiché ? Il me semble que non. Le fait de savoir qui rentre sur notre sol est essentiel pour la protection de nos concitoyens. Un touriste qui arrive dans un autre pays doit se faire répertorier par son ambassade non ? Là, c'est pareil.


NKM: Tout d'abord un touriste n'est pas obligé de se faire répertorier par son ambassade même si cela est fortement recommandé. Ensuite, fichés ou enregistré comme vous préférez n'empêchera pas les terroristes d'entrer sur le territoire. La solution n'est pas de répertorier les migrants mais bien d'assurer à nos services de renseignements de faire un travail de qualité pour déceler les personnes à mauvaises intentions.


Retailleau:Nous sommes bien d'accord Nathalie, le but est bien d'assurer à nos services de renseignements de faire un travail de qualité pour déceler les personnes à mauvaises intentions. Ici se sera donc recommandé obligatoirement.  

TF1: Nous avons compris vos positions merci. Parlons de la situation économique très compliquée. Selon-vous, comment créer des emplois?

NKM:  Il est clair que ce qui gêne aujourd'hui nos entreprises afin d'embaucher, ce sont les impôts. La fiscalité est très injuste et c'est la raison pour laquelle je baisserais les impôts pour toutes les entreprises. L'impôt sur les sociétés passera à 25% et les cotisations patronales seront fixées à 21%. Cela va permettre plus de marge pour embaucher et faire diminuer le chômage qui est un coût absolument faramineux pour la société.

Retailleau:  Je souhaite avant tous faire des économies drastiques face aux dépenses inutiles et couteux pour pouvoir mieux investir et mieux aider les collectivités territoriales. La baisse de l'impôt sur les sociétés est nécessaire. Ce dernier mandat a été axé sur la formation constante inutile, je souhaite placer le travail au cœur pour cela mettre en place une prime d'embauche nationale des entreprises, mais également abroger la loi travail.


NKM: Je suis d'accord avec toi Bruno. Par contre que veux tu dire par une prime d'embauche nationale des entreprises? Ce concept me parait flou.

Retailleau: Une prime défini sous quota qui aura pour but d'inciter les entreprises à créer des emplois et à embaucher d'avantage. Je prend un exemple, une personne en recherche d'emploi depuis x temps et qui recevra un CDI de longue durée, l'entreprise recevra une prime défini, le quota inclue les jeunes, les personnes handicapés, les seniors etc...

NKM:Je vois. C'est une bonne idée mais cela risque de coûter très cher. Moi je préfère réellement influer sur les impôts.

TF1: Bien dernière question avant de conclure. La dette de la France ne diminue pas. Comment comptez-vous la réduire?

NKM: Il est évident que nous devons absolument agir sur la dette. En ce qui me concerne, je souhaite économiser 100 milliards d'euros sur l'ensemble du quinquennat. Et pour cela, je réduirait la dotation aux collectivités et j'économiserais sur les politiques publiques. Mais ce qui permettra évidemment d'y arriver, c'est la création d'emploi qui baissera le chômage et permettra de réelles économies pour le pays.


Retailleau:  On faisant d'énormes économies sur les deux premières années du mandat, faces au dépenses inutiles, on arrêtant également les emprunts, au niveau européen, je souhaite mettre en place une politique "zéro dette" ce qui inclut la Création d' un Fond monétaire européen pour permettre à l'Europe d'être indépendante du FMI, afin de permettre à ceux que toutes les nations ne soient plus endettées dont la france.


TF1: Bien, nous arrivons au terme de ce débat. Finalement, que diriez-vous aux Français pour qu'ils votent pour vous? Madame Kosciusko-Morizet vous avez été tiré au sort pour commencer suivie de Monsieur Retailleau.

NKM: Le 20 novembre prochain aura lieu le second tour de la primaire de la droite. C'est une échéance très importante car vous tous, Français, avaient la possibilité de choisir le prochain Président de la République. Pendant ces semaines de campagne, j'ai tenté de vous exposer ma vision de la France. Une France d'avenir, une France visionnaire et surtout une France qui croit en ses capacités. Si vous faites le choix de m'élire, je serais une candidate modérée pour l'élection présidentielle. Je serais une femme qui se battra pour ses idéaux. Je me battrais pour que tous les Français soient égaux et conservent leurs acquis sociaux peu importe leurs couleurs de peau, leurs genres, ou leurs sexualité. Je me battrais pour améliorer notre système de santé, je me battrais pour diminuer le chômage, je me battrais pour plus de pouvoir d'achat. En bref, je me battrais pour tous les Français. Alors le 20 novembre prochain, faites le choix de l'avenir en votant pour moi!

Retailleau: Je remercie avant tout TFI d'avoir pu organiser ce débat historique, merci à toi Nathalie malgré nos quelques divergences, nous avons à cœur de relever et redresser notre pays, nous le ferons ensemble quel que soit le résultat. Mes Chers Concitoyens, notre pays va mal, votre moral est au plus bas, votre détresse m'a atteint au plus point que ma candidature était une évidence car oui ! Le projet que je porte est un projet fraternel et d'union pour notre pays face aux évènements, nous nous devons être unis. Dimanche prochain, vous aurez un choix a faire, ne croyez pas au sondage et faites vous votre propre opinion. Qui est la personne la plus apte à être votre prochain chef d'état ? Je suis prêt pour cela, ancien président du conseil départemental de la vendée et aujourd'hui président du conseil régional de la pays de la loire ! J'ai l'expérience de l'enracinement territorial permettant de vous proposer un projet correspondant à vos vrais problèmes. Mon projet se veut avant tous pour l'apaisement d'une nation, l'apaisement d'une génération afin de retrouver ensemble l'épanouissement de notre pays que nous aimons tant, sommes fort et sommes ouvertes au monde ! Nous pouvons le faire ensemble ! Oui ensemble ! Nous serons plus fortes pour une france juste et forte !

TF1: Merci à vous Madame Kosciusko-Morizet et Monsieur Retailleau pour ce débat de qualité. Nous espérons que les Français y verront maintenant plus clair dans vos deux visions de la France. Merci à tous les téléspectateurs pour leur fidélité et bonne soirée sur TF1.
avatar

Martin Weil


https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum