Journal Télévisé du 20H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal Télévisé du 20H

Message par Martin Weil le Jeu 13 Avr - 21:08


Nous recevons ce soir le candidat d'En Marche à la présidentielle, Emmanuel Macron. Monsieur Macron bonsoir.

Bonsoir Monsieur Weil et merci de me recevoir.

Vous avez été ancien Ministre de l'Economie sous la présidence de François Hollande. Son mauvais bilan économique n'est-il pas en partie le vôtre?

Vous savez, j'ai été Ministre de 2014 à 2016 et je ne peux donc répondre que de ce bilan là. Et je crois que mon bref passage à l'économie a permis de grandes avancés. J'ai réussi à libéraliser une partie du monde du travail, j'ai ouvert de nouveaux marchés, finalement j'ai déverrouiller l'économie française qui était à l'arrêt. Mes mesures vont permettre un gain de 0,3% à 0,4% du PIB d'ici 5 ans selon l'OCDE. Je n'ai donc pas à rougir de mon travail. Pour le reste, j'ai souvent été en désaccord avec le Président de la République et cela m'a d'ailleurs été reproché par Manuel Valls. J'assume mes positions de social-libéral et je les assumerais jusqu'au bout. Mais on ne peut pas me reprocher d'avoir un mauvais bilan économique.

Vous n'avez jamais été élu à aucune fonction publique. N'est-ce pas prétentieux de votre part de candidater directement à la présidence de la République?

Jusqu'à aujourd'hui, il n'existe aucune règles qui prévoit d'avoir été élu pour candidater à la magistrature suprême. Moi je considère que l'on n'a pas besoin d'avoir été élu Maire, Député, Sénateur ou Président de région pour pouvoir concourir à l'élection présidentielle. Ce schéma c'est celui qui justement bloque la politique française et la rend totalement stérile. Je suis partisan d'un renouveau de la politique. En me présentant à l'élection présidentielle, je me présente au suffrage de tous les Français et je leur propose d'adhérer à un projet citoyen qui ne répond plus au clivage de l'ancien temps entre gauche et droite. Alors pour vous répondre, non, je ne suis pas prétentieux, je suis optimiste.

Emmanuel Macron, on a beaucoup de mal à vous cerner. Une fois à gauche, une fois à droite. Est-ce qu'il s'agit pas plutôt d'une stratégie pour gagnes des voix?

Je ne suis pas de ceux qui se présentent à une élection pour obtenir le pouvoir. Je me présente parce que je considère que ma vision des choses peut permettre de réelles avancées pour la France et le peuple Français. Je suis avant tout un homme de gauche et je l'ai toujours dit. Mais encore une fois, je pense que nous devons aller plus loin que la traditionnelle classe politique qui essaye de vous enfermer dans une case. Il y a des idées à gauche qui sont très bien, il y a aussi des idées à droite pour lesquelles je suis entièrement d'accord. Et si l'objectif est de vraiment rendre service aux Français, je crois que nous devrions nous saisir des bonnes idées émanant des deux côtés de l'échiquier politique.

On vous a accusé de lier une relation homosexuelle avec Mathieu Gallet. Qu'en est-il?

Quand on arrive à poser une telle question au 20h de TF1 en pleine campagne présidentielle, on se dit clairement que la France va mal. Les rumeurs lancés par mes adversaires n'ont pour objectif que de me déstabiliser mais ça ne fonctionne pas. Ce qui dérange en fait mes détracteurs est ma relation avec Brigitte, de 20 ans mon aîné. Mais cela va bien plus loin, car si c'est moi qui avait été plus âgé, la question de mon couple soi disant illégitime ne se serait pas posée. Le vrai problème c'est que tous ceux qui me critiquent ont un vrai problème avec l'homosexualité d'une part et la place de la femme de l'autre. Et je leur dit les yeux dans les yeux qu'au XXIe siècle, les femmes et les homosexuels ont toute leur place dans la société française.

On vous a assez peu entendu sur l'immigration, thème prioritaire de cette campagne. Comptez-vous accueillir en masse les migrants?

Dans cette campagne j'ai entendu des discours qui parlent d'un tsunami de migrants que l'on ne sait pas contrôler. L'année dernière, 200.000 titres de séjours ont été octroyés et parmi eux des étudiants ou encore des travailleurs européens. Je crois que l'immigration est une chance d'un point de vue économique, culturel et social. Dans toutes les théories de la croissance, elle fait partie des déterminants positifs. Mais à condition de savoir la prendre en charge. Afin de les accueillir dignement, je souhaite donc réduire les temps d'attentes pour l'octroi des demandes d'asiles en moins de 6 mois par exemple. Mais fermer les frontières ou passer à un solde migratoire de 10.000 par an, je vous le dit, ce n'est pas possible.

Monsieur Macron, vous êtes candidat à la Présidence de la République. Que dites-vous aux Français qui nous regardent?

Je leur dit qu'une autre politique est désormais possible. Nous devons aller plus loin que le traditionnel clivage gauche droite qui fait obstacle aux avancées économiques et sociales de la France. Je leur dit également que mon mouvement est avant tout un mouvement citoyen. Je souhaite faire émerger une nouvelle classe politique, celle qui émane directement des citoyens. J'ai été salarié du privé et du public, les députés que nous investirons seront agriculteurs, docteurs, professeurs, artisans, ils viendront de partout en France et de tous les secteurs. Finalement, ma candidature c'est celle de l'adage de la République, le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Merci Emmanuel Macron et bonne campagne.

Merci à vous.
avatar

Martin Weil
Maître du jeu

Messages : 553
Date d'inscription : 24/01/2017

https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal Télévisé du 20H

Message par Martin Weil le Dim 16 Avr - 9:36


Notre invité ce soir est le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Monsieur Mélenchon, bonsoir.

Merci.

Monsieur Mélenchon, vous parlez sans arrêt de Français insoumis, d'une VIe République et d'une Assemblée Constituante. Est-ce que finalement votre projet n'est pas celui d'une Révolution et de l'anarchie des institutions?

La VIième République, ce n'est ni l'anarchie, ni la fin de la France comme nous la connaissons. C'est sa refondation. Nous nous devons d'en parler, de se répéter, comme les commentaires et les questions, comme celle-ci, des médias mainstream, nous donnent l'allure de révolutionnaires. Je ne suis ni Robespierre, ni Marat, Monsieur. Ma candidature est d'abord celle d'un programme, celle de l'humain d'abord, celle des Français d'abord, et ce programme comprend l'élection d'une Assemblée constituante, paritaire, la réécriture de la Constitution, et son approbation par les Français, par référendum.

Vous parlez aux Français oubliés, vous voulez sortir des traités européens et de l'OTAN, vous voulez proposer un référendum d'initiative citoyenne. Ce sont toutes des propositions que l'on retrouve aussi dans le discours de Marine Le Pen. Est-ce que finalement vous n'êtes pas sur la même ligne politique?

Les médias parlent comme si les Français n'auraient pas de raisons d'être fâchés. Ils en ont des raisons, Monsieur, ils en ont plusieurs. Les Français sont fâchés. Nous offrons une République plus démocratique, plus sociale, une re-négociation des traités européens qui sont d'un néo-libéralisme malsain, et, oui, une sortie de l'OTAN pour redonner à la France son indépendance diplomatique. Mme. Le Pen, elle, offre une France passéiste, et non républicaine. Elle offre une sortie de l'UE, et non une re-négociation de ses traités. Elle offre une sortie de l'OTAN, comme M. Trump l'a prédit pour les États-Unis d'Amérique; elle doit faire comme Trump. Les comparaisons, ici, sont faciles, mais les Français différencient nos approches. Nous sommes des républicains, pas des fachos.

Votre programme prévoit 190 milliards d'euros de recettes contre 173 milliards de dépenses. Monsieur Mélenchon, comment assurer aux Français autant de recettes sans augmentation d'impôts ou restrictions des services publics?

Une réforme de la fiscalité, c'est notre réponse. Nous refonderons l'imposition sur les revenus des Français et la rendrons plus progressive, en passant de 5 à 14 paliers, et l'imposition sur les sociétés, pour qu'elle égalise celle des PMEs. Nous réduirons également la TVA sur les produits de nécessité et la remplacerons par une réinstauration de la TVA sur les produits dits de luxe. Ces réformes de la fiscalité, couplées d'efforts contre la fraude fiscale, confirmeront la pérennité de la Sécurité sociale.

Aujourd'hui, la plupart des pays européens sont dans une tendance à augmenter l'âge de la retraite et le temps hebdomadaire du travail. Dans votre projet, on retrouve l'idée d'une semaine à 32 heures et la retraite à 60 ans. Est-ce que très concrètement cela est encore possible en 2017, alors par exemple que l'espérance de vie des Français ne cesse d'augmenter?

La Droite nous dit: ''travaillons plus'', mais pour moins. Nous disons: ''travaillons moins'', mais pour, tous, travailler. La période de croissance économique la plus soutenue depuis les années 90 s'est passée suite à l'introduction des 35h. Nous proposons d'étudier les impacts du numérique pour nous rapprocher des 32h. Pour les atteindre, nous pourrions généraliser une 6ième semaine de congés, pour tous les Français. Pour les retraites, nous les ramènerons à 60 ans, oui, et ce pour 40 ans de cotisations. Quel est le problème? Comme les 35 ou les 32 heures, les départs de retraités contribuent à l'emploi de jeunes Français et Françaises, et ce, comme tout autre partage du temps de travail.

Vous souhaitez accueillir des immigrants en masse sur le territoire alors que des millions de Français sont au chômage, que les logements sont de moins en moins nombreux et que les amalgames entre terrorisme et migrants se multiplient. Avons-nous réellement la possibilité de tous les accueillir?

Les amalgames entre terroristes Islamistes et immigrants, ce sont les médias, plus que les politiques, qui les font. Disons-le. Les Français sont bons; la France est bonne. Les droits des réfugiés sont garantis depuis 1951, depuis la Convention de Genève, dont la France est signataire. Ce n'est rien de récent. Les réfugiés sont en France pour des raisons humanitaires, non économiques, comme les immigrants ordinaires. Comment pourrait-on réduire le nombre de réfugiés en France? En stoppant les conflits, le libre-échange néo-libéral et les changements climatiques. Qui propose de telles choses? Ce n'est ni Mme. Le Pen, ni M. Retailleau, ni Mme. Rolland ou M. Macron; c'est moi, c'est nous.

Monsieur Mélenchon, vous êtes candidat à la présidence de la République. Que dites vous aux Français qui nous regardent ce soir?

Français et Françaises, ma candidature, mon programme, est celle des insoumis - des Français insoumis face à la finance, les politiques néo-libérales des Socialistes de messieurs Hollande, Valls et de Mme. Rolland, comme de la Droite de M. Retailleau, et face à la dés-union européenne des dernières années. Ma candidature, en fait, est celle de la devise de la République française: Liberté, de dire non à l'Union européenne, Égalité, et non inégalités sociales comme économiques, et Fraternité, face à ce défaitisme de certains politiques. Pour une VIième République réellement démocratique et sociale; Républicain, Socialiste, Écologiste et Communiste, toi, oui toi, rejoins-moi, rejoins la France insoumise. Merci.

Merci Jean-Luc Mélenchon et bonne suite de campagne.
avatar

Martin Weil
Maître du jeu

Messages : 553
Date d'inscription : 24/01/2017

https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal Télévisé du 20H

Message par Martin Weil le Lun 17 Avr - 11:17


L'invitée de ce soir est la Présidente du Front National et candidate à l'élection présidentielle, Marine Le Pen. Madame Le Pen, bonsoir.

Bonsoir et merci de me recevoir.

Vous souhaitez quitter l'UE, quitter l'euro, fermer les frontières. L'isolationnisme n'est-il pas un danger pour la France?

Je ne suis pas pour l'isolationnisme, Monsieur. Je suis pour la protection de la France et de l'intérêt du peuple Français. Vous pensez qu'un peu de protectionnisme fait du mal au pays? Monsieur Trump a réussi a relocalisé des entreprises nationales créant des milliers d'emplois grâce à ces mesures, les Britanniques ne se sont jamais si bien portés depuis leur départ de l'UE. Alors je crois en fait que les mesures que je propose vont permettre à la France de renouer le lien avec la croissance, l'emploi et la souveraineté.

On a comparé votre programme avec celui d'autres candidats et il s'avère que de très nombreuses mesures se retrouvent dans l'idéologie de Jean-Luc Mélenchon. Finalement, Mélenchon et vous, même combat?

Je ne sais pas du tout sur quels critères vous avez comparé nos programmes mais nous sommes totalement opposés avec Monsieur Mélenchon. Il propose de renégocier les traités européens, quitter la Ve République, accueillir des milliers de migrants sur notre territoire. Ce candidat ne porte absolument pas mes valeurs qui sont celles d'une France plus sûre, plus fière et de la protection des intérêts de tous les Français. Je ne suis pas extrêmiste comparé au communiste Mélenchon, je suis patriote.

Vous évoquez l'immigration. Dans votre programme vous souhaitez un solde annuel de 10.000 contre près de 200.000 actuellement. Monsieur Macron dit que c'est impossible. Est-ce une mesure réellement praticable?

Ecoutez, je n'ai aucune leçon à recevoir de la part d'un Ministre de l'Economie qui a pulvérisé le monde du travail au détriment des Français et est entièrement coupable du bilan de Hollande. Oui, c'est une mesure tout à fait envisageable. Avec plus d'agents aux frontières, nous réussirons à passer ce cap. Tout est question de volonté. Il y a aujourd'hui plus de 5 millions de Français au chômage, commençons d'abord par les remettre au travail avant de nous occuper des autres.

Madame Le Pen, comment comptez-vous créer des emplois alors que tous les autres ont failli?

Mais attendez, si les autres ont échoué c'est qu'ils ne se sont pas donné tous les moyens à leur disposition. Le réel problème, c'est que l'Union Européenne nous oblige, avec ses directives, à faire face à une concurrence incroyable. Je veux sortir de l'UE pour enfin être libre dans la création de nos emplois, nous baisserons aussi les charges des entreprises pour plus de marges et de possibilités d'embauche, chose qui a souvent été promis mais jamais appliqué. Et je donnerais la priorité de l'emploi aux Français!

Vous parlez souvent du fondamentalisme islamiste. Votre projet n'est-il pas une sorte de guerre à l'Islam?

Non Monsieur. Je respecte toutes les religions et la liberté de croyance. Mais ce que je veux pour mon pays, c'est avant tout le respect de la laïcité qui a été mise à mal ces dernières années. Qu'on soit chrétien ou musulman, les seuls lois qui doivent êtres respectés sont celles de la République, un point c'est tout. La République ne reconnaît aucune communauté. Je n'hésiterais pas à fermer tous les lieux de cultes extrêmistes et il n'y aura plus aucun financement public de la part de l'Etat dans les édifices religieux.

Madame Le Pen, vous êtes candidate à la présidence de la République. Que dites vous aux Français qui nous regardent ce soir?

Français, Françaises, pendant des décennies droite et gauche ont gouverné sans succès, et offrant notre souveraineté chaque jour un peu plus à l'Union Européenne. Aujourd'hui, ceux là même qui ont eu des responsabilités voudraient à nouveau le pouvoir. Mes chers compatriotes, il est temps de mettre fin à ce système corrompu. Je vous propose de retrouver notre souveraineté. Je me battrais pour défendre vos intérêts et ceux du pays. Ce que je vous propose, c'est simplement de remettre la France en ordre.

Merci Madame Le Pen et bonne suite de campagne.

Merci à vous.
avatar

Martin Weil
Maître du jeu

Messages : 553
Date d'inscription : 24/01/2017

https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal Télévisé du 20H

Message par Martin Weil le Mar 18 Avr - 21:53


Nous recevons ce soir le candidat d'extreme droite, Jacques Bompard. Bonsoir Monsieur Bompard.

Bonsoir Martin Weil, merci de me recevoir

Monsieur Bompard, vous êtes qualifié de candidat d'extrême droite. Est-ce que cela ne fait pas peur aux Français?

Écoutez, je pense que les Français attende autre chose que savoir si un candidat est de droite, de gauche, d'extême droite, ou même d'extrême centre. Ce que les Français veulent, c'est un projet, cohérent, conforme à leurs attentes, et qui sera réellement appliqué. Maintenant, pour répondre à votre question, Marine le Pen, elle aussi qualifiée d'extrême droite, fait figure, à en croire les sondages, de favorite pour accéder à la finale. Donc je pense que non, cela ne fait pas peur aux Français.

Vous êtes très proche de la ligne politique tenue par Marine Le Pen, qu'est-ce qui vous différencie?

Je pense que si les positions de Marine le Pen sont tout à fait honorables, elle manque de consistance sur certains sujets. Madame le Pen se dit contre l'immigration, mais propose de fixer un seuil à 10000. Moi, je vais plus loin. Je veux un solde de 0. Pour une sortie, une entrée. Et bien entendu, les étranges expulsés pour divers motifs ne seront pas remplacés. Seule l'immigration régulière sera concernée par ce solde neutre. Concernant l'euro, Marine le Pen veut une sortie immédiate, là ou moi je veux laisser une chance à l'Europe de nous garder, mais à nos conditions. Ou bien elles les accepte, ou bien nous sortons.

Vous dites vouloir supprimer le chômage. Monsieur Bompard, est-ce que cela est réellement faisable?

Bien sûr que c'est possible. Aujourd'hui, chômeur, c'est juste un titre, une formalité qui consiste à déclarer sur l'honneur que l'on cherche un emploi. Peu importe d'ailleurs que l'on en ait déjà un ou pas, cela fera juste la différence sur la catégorie de chômeur. Ce que je propose, c'est de supprimer le statut de demandeur d'emploi, qui coute cher à tout le monde sans être intéressant pour personne. Sans cotisations, les employeurs auront plus d'argent pour embaucher, les employés plus d'argent pour constituer une épargne de précaution, et sans allocation, les chômeurs n'auront d'autre choix que de se mettre en recherche active, le RSA ne pouvant dépanner que très temporairement.

Vous Président, quel sera votre politique migratoire?

Je suis favorable à un solde migratoire nul. Chaque entrée d'un étranger, hors touriste bien sur, sera conditionnée au départ volontaire d'un immigré. Les titres de séjours seront payants, et d'une durée de 6 mois maximale. Les étrangers, c'est bien connu, viennent pour notre culture, notre mode de vie, pas nos allocations, aussi, celles si seront divisées par deux pour les étrangers. Peu leur importe, ce n'est pas ce qu'ils viennent chercher de toute façon. Enfin, le renouvellement du titre de séjour se fera au cas par cas, sur le mérite, sur présentation d'un casier judiciaire vierge, de preuves quant à son intégration. Je veux un rêve Français, à l'instar du rêve américain

Vous dites que la sortie de l'UE n'est pas systématique. Pour vous, le Frexit est impossible?

Pas impossible non, mais il n'est pas la seule issue. Qu'on le veuille ou non, nombre de Français sont attachés à l’Europe, pour des raisons qui m'échappent. Aussi, je propose d'abord de renégocier notre présence dans l’Europe selon nos conditions, notamment vis à vis des frontières et de la dette. Notre dette doit pouvoir être confiée à la banque de France. Ce sera à prendre ou à laisser. Si l’Europe accepte, tant mieux, sinon, tant pis, et croyez moi, elle a plus à perdre que nous dans cette histoire.

Monsieur Bompard, vous êtes candidat à l'élection Présidentielle. Que dites-vous aux Français qui nous regardent ce soir?

Je dis, ou plutôt je redis, de ne pas tomber dans le piège de la caricature. J'ai réussi à Orange, je n'échouerai pas en France. Ne céder pas aux pressions de ces grands candidats qui usent et abusent de caricature, de diffamation, pour dénigrer des projets qui ont bien plus de sens que le leur. Votez en votre âme et conscience, ne croyez pas en la théorie du vote utile, ne culpabilisez pas d'apprécier tel ou tel petit candidat. Le premier tour, c'est celui ou tout est possible, c'est celui du pluripartisme . C'est au second tour qu'il faudra voter utile, à supposer qu'il existe un vote inutile, ce que je ne crois pas. Mais au premier tour, faites vous plaisir. Cette élection, c'est la vôtre !

Merci Monsieur Bompard et bonne suite de campagne.

Merci à vous Monsieur Weil
avatar

Martin Weil
Maître du jeu

Messages : 553
Date d'inscription : 24/01/2017

https://republiqueostaria.wixsite.com/lemonde

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum