Interview Debout la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview Debout la France

Message par Nicolas Dupont-Aignan le Mar 12 Sep - 22:11

Interview du 12/09/2017 dans le cadre des élection régionales




Le journaliste
Bonjour, vous avez accepté de répondre à nos questions, êtes-vous prêt à ne pas utiliser la langue de bois que les politiciens ont l'habitude d'utiliser ?
Nicolas Dupont-Aignan
Bonjour, et je vous remercie de votre invitation. Pour vous répondre directement, et sans contour, je vous dirais que je n'ai pas l'habitude de parler à demi mots et que ce n'est pas aujourd'hui que cela commencer.
Le journaliste
Vous n'êtes pas tête de liste pour les élections régionnales, est-ce un choix stratégique, ou parce que vous penser ne pas pouvoir l'emporter après ce ralliement catastrophique avec Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle ce qui a fait fuir votre électorat habituel ?
Nicolas Dupont-Aignan
Le fait que je ne sois pas tête de liste en Ile-De-France tient simplement à ce que je suis élu à Yerres et que je me dois d'honorer ce mandat. Mes administrés ne comprendraient pas que je puisse les délaisser à la faveur d'un mandat plus important. Et non, ce n'est pas une stratégie, comme vous aimez à le claironner à qui veut bien l'entendre.
Quant à Mme Le Pen, je l'ai dit déjà plusieurs fois sur d'autres plateaux, il ne s'agit pas d'un ralliement, mais il fallait choisir entre un candidat pro-européen voulant brader notre pays aux directives de Bruxelles et une candidate voulant défendre les intérêts des français contre cette même et infernale Europe.
Le journaliste
Oui, mais enfin, vous savez bien ce que représente le Front National aux yeux des français, et vous avez vous-même démissionné de votre poste de ministre avant hier en claquant la porte, comment aujourd'hui vous pouvez expliquer aux français que vous avez choisi Mme Le Pen au second tour, qu'elle vous a nommé ministre et qu'aujourd'hui vous lâchez tout ?
Nicolas Dupont-Aignan
Les raisons de mon départ ne sont pas secrètes, tout d'abord je regrette que la présidente de la république soit dans la préférence nationale de souche, ce qui avait été totalement nié avant les élections, et qu'il était question d'une ligne politique parfaitement constitutionnelle ne faisant aucune différence entre les français de souche et les français issus de l'immigration. Hors, il n'en est rien et je dois avouer que je préfère défendre mes convictions sans ministère que faire semblant d'accepter. Voyez-vous, le confort d'un bureau les yeux baissés ne m'intéresse pas.
Le journaliste
Vous avez laissé en tête de liste deux nouveaux cadres de votre parti, ils sont inconnus du grand public et se trouvent l'un en Occitanie, et l'autre à vos côté et tête de liste en Ile-de-France. Pensez-vous qu'ils auront la capacité d'être élu à cette élection régionale ?
Nicolas Dupont-Aignan
Mr Raphanaud et Mr Jacobelli sont des collaborateurs brillants et courageux. Ils n'ont pas hésité à mouiller la chemise lorsque j'ai annoncé que je soutiendrais Mme Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. Aujourd'hui, ils font un travail formidable sur le terrain et ont fait preuve chacun dans leur domaine, de qualités de gestionnaires. Ils seront de parfaits président de région à n'en pas douter. je sais qu'ils sont excellents dans l'adversité et ne se laisseront pas démonter par les petites turpitudes qui se jouent en coulisse.
Le journaliste
Pouvez-vous nous dire quels sont leurs projets dans leur région respective et comment comptent-ils gagner le cœur des français en Occitanie et en Ile-de-France ?
Nicolas Dupont-Aignan
Il n'est pas trop tard pour les inviter sur votre plateau et leur demander directement.
Voyez-vous, notre parti et parfaitement libre et ouvert, il ne serait être question que je parle en leur nom et en leur projet. Je suis le président de Debout La France, et je m'exprime qu'au nom du parti. Pour le reste, faites-les venir, ils ont énormément de chose à vous dire.
Le journaliste
Nous prendrons date pour cette proposition, en attendant, faisons une pose avant poursuivre notre interview si vous le voulez bien.
Nicolas Dupont-Aignan
Très certainement, avec plaisir.
avatar

Nicolas Dupont-Aignan


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum